Le projet SCENOSCOPE : scénographies, méthodes d’observation et expériences

Unité de Recherche L H U M A I NLangages HUmanités Médiations Apprentissages Interactions Numérique – UPVM3 | ED 58

 

Vendredi 05 mars 2021. 10h00 – 12h00.
Lieu : Saint Charles 2, salle 007 – Medicis et en visio-conférence
Liste des séminaires LHUMAIN

Présentation

Dans le cadre de cette communication nous présentons le projet Scenoscope, une recherche-production qui trouve son origine dans des collaborations avec des créateurs, des territoires, des institutions autour d’une même volonté : saisir les expériences culturelles. Celles-ci prennent des formes différentes : non exclusivement physiques, interactives, technologiques, se démultipliant selon les publics. Elles sont l’expression d’une matérialité franche de l’œuvre artistique car fondées sur des impressions, des déplacements, des conversations, des regards, des mouvements mais également sur un travail artistique, institutionnel et interprétatif. En résultent deux objets d’études : les productions scénographiques et les comportements de réception des visiteurs/spectateurs. Considérant le premier, notre démarche est d’observer, décrire et analyser les processus de travail des professionnels qui scénarisent des ambitions institutionnelles, des projections ou encore des contraintes et qui in fine œuvrent pour l’œuvre exposée, mise en scène, chorégraphiée. Considérant le second, nous explorons à l’aide d’un dispositif technologique original, les comportements des visiteurs/spectateurs en cours d’actions et qui in fine créent une juxtaposition d’interprétations. La recherche-production Scenoscope porte donc sur un double dialogue : avec l’œuvre scénographiée (expôts[1], spectacle) et avec les visiteurs/spectateurs. Enfin, cette recherche-production donne lieu à de nouvelles formes d’expressions culturelles, disciplinaires et interprofessionnelles à l’échelle de la cité. Deux d’entre elles seront mises en perspective : “Expressions artistiques et féminités dans la cité agathoise” et “Intelligence artificielle : humanités numériques et médiations au Kiasma.

 

Bibliographie

Chaumier S., 2012. Traité d’expologie : les écritures de l’exposition. Paris : la Documentation française Direction de l’information légale et administrative.

 

Poli, M.-S., 2020. Chercheurs à l’écoute. Méthodes qualitatives pour saisir les effets d’une expérience culturelle. Collection “Culture et publics”, Québec, Presses de l’Université du Québec.

 

Debenedetti S., 2010. L’expérience sociale du musée, entre visite anonyme et visite collaborative. Recherches en marketing des activités culturelles, Vuibert, p. 179-196.

 

Eidelman J., Gottesdiener H., Le Marec J., 2013. Visiter les musées : expérience, appropriation, participation. Culture & Musées, Muséologie et recherches sur la culture, Hors-série : La muséologie : 20 ans de recherches, p. 73-113.

 

Fournié F., 2016. Des chorégraphes dans les musées d’art : le cas de Xavier Le Roy, Culture & Musées, [En ligne], mis en ligne le 19 juin 2018, consulté le 30 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/culturemuséees/1017.

 

Mariani-Rousset S., 1997. Comment les visiteurs interagissent avec les expôts et les autres visiteurs. La lettre de l’OCIM, n°52.

[1] Terme générique désignant tout objet ou document, présenté à la vue du public. Traduction du terme anglosaxon “exhibit” proposée par André Desvallées dès 1975.